> PIONNIERS DE LA PLANTE EN ANJOU

La famille Vallée

Dans les années 1950, Jean Vallée, lui-même producteur de plantes, s’est mis à commercialiser les cultures locales : camomille, menthe, mélisse, souci, hysope, bleuet, rose de Provins…La culture de ces plantes s’est développée dans la région de Chemillé, bénéficiant de la douceur du climat. Cette activité concernait 7 exploitations sur 10. Elle permettait de compléter le revenu de la profession agricole et d’occuper les enfants pendant la période estivale.

Chaque année, en juillet et en août, nous voyons pousser dans les campagnes des champs et des jardins blancs de camomille romaine. Cette fleur dite «double» est cueillie en plein épanouissement, à la main, au fur et à mesure de leur apparition. La main d’œuvre est essentiellement familiale, ce sont surtout les enfants. La cueillette nécessite au moins deux passages par semaine. Elle doit être pratiquée par temps sec et l’après-midi pour éviter l’action de la rosée altérant la belle couleur blanche des fleurs par brunissement au séchage. La dessiccation intervient dans les heures qui suivent la récolte. Les fleurs sont alors étalées en couches minces sur des claies à l’abri de la lumière dans des greniers aérés.

Jean Vallée allait dans les fermes acheter la récolte de la saison ou au marché de Chemillé le jeudi matin. Son expérience lui permettait d’exiger des lots de bonne qualité. Cette fleur de camomille est en effet très fragile et de conservation difficile. Sa couleur varie, elle jaunit puis brunit en perdant son huile essentielle. Elle ne peut s’utiliser qu’une année après la récolte pour les besoins de l’herboristerie (digestion), la parfumerie et la liquoristerie (fabrication de vermouths).

Dans les années 1970, la famille Vallée commercialisait jusqu’à 80 tonnes de camomille, sur plus de 100 tonnes récoltées dans la région.

Citons une autre plante de production locale bien connue, la menthe poivrée. Elle est riche en huile essentielle à menthol et à pipéritone caractéristique de la variété dite «Maine-et-Loire». La menthe poivrée de bonne qualité se présente sous forme de feuilles entières dites «mondées». L’opération consiste à séparer les feuilles des tiges. Elle était autrefois réalisée par les personnes âgées et les enfants ou toute la famille le soir à la veillée.

La culture de la mélisse est réputée en Anjou. Communément appelée citronnelle à cause de son arôme, la mélisse bénéficie d’une utilisation traditionnelle. Elle facilite la digestion, calme les stressés et favorise le sommeil. Depuis 1611, elle rentre dans la composition de la très fameuse Eau de mélisse des Carmes.

Forte de son image de qualité et de la réputation de son savoir-faire en matière de plantes médicinales et aromatiques, la famille Vallée a étendu l’expérience de producteur local à celle de grossiste-transformateur au plan international. La famille Vallée a diversifié sa gamme en passant d’une dizaine de plantes locales à plus de 600 plantes différentes provenant du monde entier, soit environ 500 tonnes de plantes travaillées chaque année.

A l’heure de l’engouement pour les soins naturels, de la prise en charge individuelle des personnes pour leur santé, l’avenir des plantes est loin d’être menacé. La troisième génération de la famille Vallée défend avec conviction le développement de la filière plante. Ce caractère traditionnel est un atout pour la région de Chemillé.